Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La 4ème rando de "mémoire de plogoff" s'est terminée par une opération dont les participant(e)s, spectatrices et spectateurs se souviendront longtemps.

 

Le Télégramme

Cliquer sur : http://www.letelegramme.fr/images/2017/08/30/le-mandala-geant-realise-en-baie-des-trepasses-en_3581554.jpg

Voir encore sur Le Télégramme.

Mémoire d'une lutte. Randonnée réussie.
 

 

C'est sous un grand soleil que, dimanche, l'association « Plogoff, mémoire d'une lutte » a organisé la 4e édition de sa randonnée annuelle. Ce sont près de cinquante participants qui se sont retrouvés dans la matinée en baie des Trépassés. Après le rappel des objectifs de l'association et la présentation du programme du jour,

Jean Moalic, président de « Plogoff mémoire d'une lutte » a donné le signal du départ de la randonnée, direction Feunteun Aod, site initialement retenu par EDF pour implanter les réacteurs nucléaires. Après le pique-nique de midi à la chapelle Saint-Michel à Lescoff, le groupe est redescendu vers la baie des Trépassés afin de participer à la réalisation d'un mandala géant sous la conduite de la landartiste Émilie Vincent.

La réalisatrice Dominique Agniel a, pour sa part, suivi les différentes actions du jour dans le cadre de la préparation d'un documentaire sur la lutte de Plogoff et ses prolongements actuels. Ce film d'une heure trente sera présenté dans le Cap-Sizun début 2018.

Par ailleurs, Jean Moalic annonce que le film du réalisateur François Jacquemain « Dossier Plogoff » est en cours de numérisation et sera prochainement disponible. Le président lance aussi un appel aux personnes qui disposeraient de photos sur la fête du 13 juillet 1975 qui avait réuni 5.000 participants en baie des Trépassés ainsi que sur les barrages qui résultèrent des manifestations contre la centrale. 

Contact
Association Plogoff mémoire d'une lutte : plogoffmemoirelutte@orange.fr.

__________________________________________________________________________
 

Voir aussi l'article sur Ouest-France.

 

 

Cliquer sur les liens pour agrandir.

http://seaus.free.fr/IMG/jpg/rando_mandala_28_aout.02ac.jpg

 

http://seaus.free.fr/IMG/jpg/rando_mandala_28_aout.01ac.jpg

 

Une journée en mémoire de la lutte antinucléaire

 
  • Un mandala de 50 m de diamètre a été dessiné sous la houlette d'Émilie Vincent. | 

  • Jean Moalic partage ses anecdotes. | 

gauchedroite

Hier, plus d'une cinquantaine de personnes se sont réunies pour participer à une randonnée et un mandala géant, en souvenir de la lutte contre l'installation d'une centrale nucléaire.

L'événement

L'association Plogoff mémoire d'une lutte a organisé sa quatrième randonnée dimanche. Le départ a eu lieu à la baie des Trépassés, qui, selon le président de l'association, Jean Moalic, demeure « un endroit important de la lutte anti-nucléaire plogoffiste » de par les multiples événements qu'il a connu entre 1978 et 1981.

Comme la fois où les anciens combattants ont déposé un drapeau de la France sur la route pour faire obstacle, et que les gardes mobiles ont roulé dessus sans se poser de question.

« Et la liste d'anecdotes est encore longue », raconte Jean Moalic en souriant.

Un lieu culte

Cette année, ils étaient plus d'une cinquantaine à participer à la randonnée. Certains sont même venus du Centre-Finistère, comme Marie-Cécile et Xavier, deux fervents de la lutte antinucléaire.

« Ce rendez-vous nous permet aussi d'aborder d'autres sujets comme le démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis », souligne Xavier membre de la Commission locale d'information des Monts d'Arrée (CLI).

D'autres, comme Paule et Vonnick, viennent pour évoquer l'ancien temps, celui de la lutte. « On a vécu des moments très forts : ça fait toujours plaisir de revenir ici pour se les remémorer », témoigne Paule.

Les participants ont d'abord pris la direction de Feunten-Aod et pique-niqué près de la chapelle Saint-Michel, à Lescoff.

Un mandala géant pour clore la journée

Dans l'après-midi, ils ont eu l'occasion de prendre part à la création d'un mandala géant à la baie des Trépassés, sous la houlette de l'artiste Émilie Vincent.

On retrouve quatre éléments dans ce mandala : le feu, l'air, l'eau, et la terre. Aux extrémités, des bulles d'oxygène permettaient à ceux où celles qui le souhaitent d'écrire des mots en lien avec l'événement.

Le mandala mesure 50 mètres de diamètre. « Il m'a fallu près de huit heures pour réaliser le croquis », précise Émilie Vincent.

À noter que cette journée a été filmée dans le cadre d'un documentaire de Dominique Agniel sur la lutte de Plogoff et ses prolongements jusqu'à aujourd'hui.

Comme quoi, Plogoff n'a pas fini d'être sous le feu des projecteurs.

 

Le Thème du Mandala : Les quatre éléments (feu, air, eau, terre) et les alternatives au nucléaire et aux énergies fossiles en Bretagne : le soleil, le vent, les courants marins, la biomasse.

Déjà pendant la lutte, le projet alter breton : "La Bretagne sans pétrole et sans nucléaire".

__________________________________________________________________________

Objectif pour ces jeunes enfants allemands venus spontanément se joindre au groupe : inscrire sa silhouette dans le sable.

http://seaus.free.fr/IMG/jpg/mandala.11.jpg

 

 

Dernier regard

 

http://seaus.free.fr/IMG/jpg/mandala.02.jpg

__________________________________________________________________________

Voir encore :

Rando et Mandala à la baie des trépassés

 

 

 

__________________________________________________________________________

Lire aussi :

 

 

Se souvenir encore :

 

 

Partager cet article

Repost 0