Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’association “Plogoff, mémoire d’une lutte” et la médiathèque de Poullan vous invitent à la rencontre "jours de Plogoff" avec Nono le vendredi 2 Octobre 2015 à Poullan (29).

À la fin des années 1970, la presse bretonne s’enrichit de deux nouvelles publications : Le Canard de Nantes à Brest, un journal hebdomadaire créé en février 1978 par Pierre Duclos, ancien journaliste à Ouest-France, basé à Guingamp et Oxygène le“mensuel écologique breton” créé en février 1979 par la SEPNB (Société Pour la Protection de la Nature en Bretagne, Bretagne Vivante) basé à Brest. Ces deux journaux prendront part à la diffusion de l’information autour du projet de centrale nucléaire qu’EDF envisage de construire en Bretagne (Bzh5).

 

Parmi lesjournalistes de ces deux titres, le dessinateur Nono donne sa lecture humoristique et pertinente des événements de Plogoff par des chroniques sous forme de bandes dessinées, une pleine page hebdomadaire pour Le Canard de Nantes à Brest et des dessins illustrant certains articles pour Oxygène, avec notamment la chronique en 3 dessins “Vu par Nono”. En 1982, les deux titres disparaissent, hélas, par un manque de lecteurs et de financements. Ces dessins de Nono seront ensuite republiés dans son album “Jours de Bretagne”.

 

Comment Nono travaillait-il pour couvrir les événements de Plogoff ? Quel a été l’impact de ses dessins sur la lutte ? Quelles étaient ses relations avec les autres journalistes?

 

Une rencontre avec Nono, accompagnée d’une présentation de ses dessins de cette période.

 

Jours de Plogoff

 

Les vétérans de la lutte de Plogoff se souviendront peut-être du dessin illustrant l’affiche annonçant la réunion. En 1981, Giscard est battu, Plogoff a gagné. Nono publie un condensé de ses dessins publiés dans le “Canard de Nantes à Brest” pendant ces trois années 1978-1981 qui ont vu la Bretagne en luttes. Le combat de Plogoff y tient nécessairement une place importante.

 

jours de Bretagne.01

 

 

Si je ne devais en garder qu’un dessin ce serait celui-ci :

jours de Bretagne.02

 

J’avais beaucoup aimé aussi la dédicace de Nono :

jours de Bretagne.03

Partager cet article

Repost 0