Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Deux expositions méritent notre visite en ce moment à Brest.

 

- Pierre Péron (1905-1988) à l’ancre ! Musée de la Marine, Brest ; du 10 avril au 2 novembre 2015.

 

- Pierre Péron (1905-1988) un graphiste moderne. Musée des beaux-arts de Brest ; du 2 juillet 2015 au 3 janvier 2016

 

Les brestois connaissent le P. Péron qui signait de si savoureuses caricatures et qui ravivait la mémoire d’un Brest écrasé sous les bombes. En visitant ces expositions, en particulier celle présentée au Musée des beaux-arts, ils découvriront, comme nous l’avons fait, un artiste complet et, en particulier, une affichiste inspiré.

 

Deux œuvres ne pouvaient manquer d’attirer notre attention. L’une se rapporte au naufrage de l’Amoco Cadiz. L’autre, datée de 1980, s’inspire des manifestations contre les marées noires et des rassemblements antinucléaires qui ont marqué les années précédentes. Nos remerciements à Françoise et Yves-Marie Péron qui en ont autorisé la publication.

 

Notre ami Fañch Le Henaff, commissaire de l’exposition, nous présente ici ces deux œuvres.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

L’œuvre de Pierre Péron est très marquée par sa passion de la mer. Dès 1942 il est nommé peintre agréé du Département de la Marine puis en 1960 il devient peintre de la Marine.

 

Un titre qui témoigne de son intérêt pour la mer, pour le milieu maritime, les ports, les hommes, mais aussi pour un écosystème qu’il sait fragile et menacé dans ces années du tout-pétrole.

 

Il est de retour à Brest en 1965 pour une retraite bien méritée, et deux ans plus tard le naufrage du supertanker Torrey Canyon marque les consciences et le début des luttes écologistes en Bretagne.

 

En 1976, Pierre Péron a réalisé deux dessins sur le naufrage du pétrolier Böhlen qui fait suite à celui de l’Olympic Bravery non loin de Ouessant, un lieu qui lui est cher.
 

Quand l’Amoco Cadiz fait naufrage le 16 mars 1978 sur les côtes du Léon que Pierre Péron connait bien, l’artiste reprend ses crayons et pinceaux, il intervient et dit sa révolte devant le désastre que provoque le monstre échoué devant Portsall dégueulant ses 227.000 tonnes de pétrole. La liste est longue, il la note sur son dessin : "Torrey Canyon, Olympic Bravery, Boehlen, Amoco Cadiz etc…" une liste qu’il complétera deux ans plus tard en rajoutant à cette sinistre liste le nom du "Tanio 1980".

 

Ce dessin, un des plus forts sur ce thème des marées noires, nous montre que Pierre Péron sait aussi alerter les consciences et dire son indignation face aux agressions que l’homme peut faire subir à la nature.

 


Amoco Cadiz. Gouache et encre. 65 x 50 cm. Pierre Péron. 1978.

 

Voir :

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Pierre Péron a dessiné entre 1965 et 1988 les unes du quotidien régional Le Télégramme pour les fêtes de fin d’années : Noël et le Jour de l’An.

 

Chaque année pour les vœux, l’artiste sait sentir l'air du temps qui en cette année 1980 est marqué par de nombreux mouvements sociaux et précisément les mobilisations pour la défense de l’environnement, à l’occasion des marées noires à répétition que connait la Bretagne, mais aussi celle contre le nucléaire civil et militaire.

 

L’énergie et la démocratie sont au cœur du débat autour du projet de centrale nucléaire à Plogoff, qui fait l’actualité brûlante de cette année 1980 qui débutera par l’enquête d’utilité publique.

 

Pierre Péron nous montre un cortège aux revendications diverses : "ces 410 personnages vous souhaitent une bonne et heureuse année 1980" (écrit l’artiste en bas de la page).

 

Il nous montre cette joyeuse manifestation aux divers slogans, des plus actuels ("Consensus", "Énergie solaire", "Paix", "Yec’hed mat !"…) aux plus humoristiques ("Pas de vignette pour les trottinettes", "Vive le charbon de bois", "Vive la marche à pied"…). Pierre Péron réfléchit, dessine et s’amuse pour nous dire Bloavezh mat !

 

Le Télégramme. Meilleurs vœux 1980. Gouache originale 43 x 60 cm. Pierre Péron. 1980.

 

Joie, Paix, Bonté... à la fin de ce même mois de Janvier 1980 commençait l'enquête publique et l'occupation militaire de Plogoff.

 

Voir :

 

 

Pour aller plus loin :

deux livres :

Tous les Brest de P.Péron. Françoise et Yves-Marie Péron. Coop Breizh, 2014.

 

L’art graphique et moderne de Pierre Péron, sous la direction de Fañch Le Henaff. Locus Solus, 2015.

Partager cet article

Repost 0