Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nicole Le Garrec à l’honneur.

A 71 ans, après une longue carrière engagée dans l’audiovisuel, Nicole Le Garrec a reçu la Légion d’honneur des mains de Louis Le Pensec, ancien ministre de la Mer.

 

Ouest-France

Réalisatrice et scénariste, elle a marqué, avec son époux Félix, la naissance du cinéma breton. Tout au long de sa carrière qui a démarré dans les années soixante par la réalisation de diaporamas, elle a réalisé des films documentaires dont le plus marquant, "Plogoff, des pierres contre des fusils", est sorti à l’automne 1980, après la lutte des habitants de Plogoff contre la construction d’une centrale nucléaire.

C’est Louis Le Pensec (qui a définitivement signé l’enterrement du projet en 1981), qui samedi matin l’a nommée chevalier de la Légion d’honneur à Plonéour, où le couple a toujours résidé. L’ancien ministre de la Mer a mis en avant le travail de mémoire réalisé par Nicole Le Garrec.

"La mémoire collective de notre pays vous doit une infinie reconnaissance pour avoir, par l’image, témoigné de la bêtise de certains choix d’État, de ses aveuglements. Mes mots ne diront jamais ce qu’ont pu exprimer vos images et commentaires. Vous vous êtes sentie en phase avec le mouvement culturel breton en plein essor."

note de S-eau-S : Comment dire mieux tout ce que Nicole et Félix ont apporté à toutes celles et tous ceux qui se sont battus et se battent encore contre "la bêtise de certains choix d’État".

"Plogoff, des pierres contre des fusils" reste la référence dans la lutte contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ou de centrale électrique à gaz à Landivisiau.

 

 

Voir la vidéo sur Agence Bretagne Presse

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :